Les ateliers citoyens : s’informer, réfléchir, agir !

Dans la continuité de l’atelier du 8 juin qui avait porté sur le rôle des élus et des citoyens dans la transition écologique, l’association « vivons montferrier » a organisé le 9 novembre 2019 un atelier citoyen sur les transports et les déplacements alternatifs.

Atelier citoyen sur les transportsOuvert à tous, l’objectif était de partager nos souhaits et construire des propositions collectives. Partant de constats sur le réchauffement climatique, la pollution et des réalités locales comme la saturation des réseaux routiers ou le manque d’infrastructures cyclistes[1], plusieurs groupes ont échangé sur la situation des transports en commun, le covoiturage et les déplacements doux (piétons et cyclistes) à Montferrier. Ces réflexions mises en commun ont abouti à des propositions concrètes qui relèvent de l’information, de l’aménagement de l’espace et d’organisations collectives. Ces actions seront développées dans le prochain bulletin « vivons montferrier infos » et sur le site Internet de l’association.

Au-delà des actions proposées, l’intérêt de ces ateliers est de permettre de faire connaissance, de partager sur des sujets qui nous concernent tous et de retrouver le goût de l’échange collectif. Vivons Montferrier souhaite expérimenter avec les habitants de Montferrier de nouvelles pratiques, pour dialoguer, réfléchir, décider ensemble et faire émerger une vraie démocratie locale.

En tant que citoyens, nous sommes fréquemment sollicités pour participer à des consultations. Une enquête publique sur le projet de Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) de Montpellier Méditerranée Métropole a ainsi débuté le 21 novembre pour se terminer le 4 janvier 2019. Tous les documents et les informations pratiques pour y participer sont accessibles sur le site de la métropole ou sur le site de l’association. Mais l’aridité des documents et leur importance (plus de 1300 pages et de nombreuses cartes) rendent très difficile l’expression citoyenne.

De même, entre le 12 et le 26 novembre, la municipalité a consulté la population sur le projet de construction de logements sociaux des « Berges du Lez » situé en partie sur un site Natura 2000. Cette consultation sera suivie d’une enquête d’utilité publique en 2019. Les avis formulés seront rendus publics, mais ils n’auront sans soute qu’une faible incidence sur le projet. On peut regretter qu’en amont de ce projet, à aucun moment, les questions sur la politique à mettre en œuvre pour atteindre l’objectif de logements sociaux défini par la Loi ou celles de l’aménagement des berges du Lez n’aient été évoquées avec la population. Questions pourtant essentielles sur lesquelles les habitants de Montferrier ont un avis.

Il nous paraît indispensable que les habitants puissent être non seulement consultés mais surtout associés à l’aménagement de leur territoire de vie. C’est le but de nos ateliers citoyens !

Pour ‘Vivons Montferrier’, les élus : Michel Bourelly, Isabelle Ehret et Jean-Marie Prosperi. Journal Entre Lez et Lironde n°141 – Novembre – Décembre 2018

[1] Panorama de la mobilité durable : Que mettent en place 12 des plus grandes villes et agglomérations françaises pour se libérer de la voiture ? Greenpeace – Juin 2018

Commentaires fermés.