SCOT, Urbanisme et territoires. Quels changements dans les années qui viennent ?

Peut-être en avez-vous entendu parler ou avez-vous assisté à l’une des réunions publiques qui ont eu lieu ? Depuis deux ans, la Métropole de Montpellier travaille à la révision de son Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT). Le précédent document datait de 2006.

Mais qu’est-ce que le SCOT ? Document de planification, le schéma de cohérence territoriale définit, pour 10 à 20 ans, les grandes orientations d’aménagement du territoire communautaire, les équilibres entre espaces urbanisés, agricoles et naturels et vise à harmoniser les politiques d’urbanisme des différentes communes. Il s’accompagne de différents documents dont les principaux sont le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD), le Plan de Déplacements Urbains (PDU), le programme Local de l’Habitat (PLH) et bien évidemment les Plans Locaux d’Urbanismes (PLU et PLUi) qui régissent les règles à respecter en termes d’urbanisme et de construction 1.

Le projet de SCOT ‘2020-2040’ a été arrêté au Conseil de Métropole du 19 juillet dernier. Ce document entre maintenant dans une phase de consultation des 31 communes, des Personnes Publiques Associées 2, des acteurs économiques… Enfin, une enquête publique est prévue fin 2018, qui permettra aux citoyens et aux associations de s’exprimer. Le SCoT devrait être approuvé par la Métropole dans le courant de l’année 2019.

Le Conseil Municipal de Montferrier a été invité à débattre, le 14 juin dernier, sur l’un des documents du SCOT : le PADD (Plan d’Aménagement et de Développement Durable). A l’initiative des élus de « vivons montferrier », des remarques précises approuvées  par l’ensemble des  conseillers municipaux ont été transmises à  la Métropole. Elles portaient principalement sur l’organisation du territoire métropolitain trop focalisée autour de la ville centre Montpellier, entourée de communes périphériques ayant peu de liaisons entre elles ; sur l’absence d’engagements précis concernant le maintien de la totalité des zones agricoles et vertes actuelles ; sur le peu d’indicateurs chiffrés quant aux objectifs à atteindre ; sur enfin, les projections de croissance de la population métropolitaine qui nous apparaissent peu compatibles avec l’ambition souhaitée de développement durable et harmonieux du territoire métropolitain.

Le SCOT va engager des choix de développement en termes d’urbanisme pour la Métropole pour 20 ans et constituer notamment un document de cadrage pour le prochain PLUI. Il nous paraît primordial que les citoyens puissent avoir un regard critique sur les choix qu’il implique au-delà des objectifs souvent louables qui sont annoncés.

Vivons montferrier s’engage à suivre ce dossier et à continuer à informer les habitants de Montferrier.

1 L’essentiel des documents de travail, rapports intermédiaires ou définitifs, cartes et plans sont consultables sur le site de la Métropole de Montpellier en cliquant ici. Les principaux documents du SCOT sont disponibles sur le site de vivons Montferrier, ainsi que les remarques émises sur le PADD par le Conseil Municipal de Montferrier sur Lez. Vous les trouverez en cliquant ici.

2 Les Personnes Publiques Associées sont les services de l’Etat, les conseils Régional et Général, les Chambres consulaires : Chambre d’Agriculture, Chambre de Commerce et d’Industrie et Chambre des Métiers, les parcs naturels, les agences de bassin…

Pour ‘Vivons Montferrier’, les élus : Michel Bourelly, Isabelle Ehret et Jean-Marie Prosperi. Journal Entre Lez et Lironde n°140 – Septembre Octobre 2018