Montferrier, village en mouvement !

Samedi 26 mai, quelques affiches de couleur où l’on pouvait lire « Bien vivre c’est s’occuper des autres et préserver leur avenir », « C’est dans un lieu à échelle humaine agréable, beau, vivant », « Ce que l’on recherche c’est la proximité avec les gens, avec la nature, avec les lieux », « Vivre bien c’est partager un verre avec les copains » etc… ont côtoyé les étalages du marché. En répondant à la question « Bien vivre, c’est quoi pour vous ? », dans le cadre de l’initiative dite « porteurs de paroles », une trentaine de personnes de 20 à 80 ans ont exprimé leur volonté de vivre ensemble, leur préoccupation pour les autres, leur désir de partage mais aussi leur souci de préserver la nature et leur cadre de vie.

Ces discussions très spontanées ont pu se poursuivre lors de la soirée organisée par vivons montferrier au foyer municipal, le 8 juin et qui a rencontré un beau succès. Environ 80 anciens et nouveaux habitants de Montferrier se sont retrouvés pour visionner le film « Sacré village » de Marie Monique Robin et engager ensuite un débat passionnant auquel ont participé Isabelle Touzard, maire de Murviel les Montpellier et des membres de l’association « Grabels en transition ».

Le film relate ce qui a été entrepris à Ungersheim, village de 2200 habitants dans le Haut Rhin (bassin potassique) à l’initiative du maire. En 2009, il a engagé la commune dans un programme de démocratie participative intitulé « 21 actions pour le 21ième siècle ». Les habitants ont développé des actions collectives et individuelles qui visent à atteindre l’autonomie alimentaire et énergétique du territoire, à encourager la production et la consommation de proximité, à promouvoir des formes d’habitat durable, à créer des emplois locaux pérennes, à préserver la biodiversité et à nourrir les liens communautaires.

Cette histoire montre que la transition vers une société plus durable est l’affaire de tous et qu’elle est le fruit d’une rencontre entre la volonté d’individus de repenser leur mode de vie et celle des autorités publiques de stimuler les initiatives. C’est cette volonté que les intervenants ont illustré en présentant les actions qu’ils ont pu entreprendre en tant qu’élus et citoyens.
Un film et des témoignages très enthousiasmants qui ont suscité chez les participants, l’envie de continuer à se rencontrer. Quelques idées ont émergé comme l’organisation régulière de « porteurs de paroles », d’une soirée pour recueillir des projets ou pour évoquer le sujet des transports, ou d’une information sur les documents d’urbanisme.

Une dynamique est en train d’émerger qu’il nous appartient à tous d’entretenir pour plus d’échanges et nous permettre ainsi de bien vivre à Montferrier !

Pour ‘Vivons Montferrier’, les élus : Michel Bourelly, Isabelle Ehret et Jean-Marie Prosperi. Journal Entre Lez et Lironde n°139 – Juillet Août 2018