C’est la rentrée !

Le temps des vacances pour la majorité d’entre nous se termine. C’est la rentrée ! Beaucoup de choses à organiser et à faire pour bien engager l’année, la vie scolaire, les activités associatives…

La rentrée scolaire s’est déroulée dans de bonnes conditions, les effectifs stables en primaire sont en augmentation sensible en maternelle. C’est un signe de vitalité et de dynamisme pour notre commune ! Avec 115 élèves, les 4 classes de maternelle accueillent en moyenne 29 élèves. Seule l’ouverture d’une 5ème classe aurait permis l’accueil des enfants de moins de 3 ans. Nous ne pouvons que regretter cette situation. Cela renforce encore le besoin d’une réflexion plus large sur l’accueil de la petite enfance comme nous le demandions dans notre dernier bulletin.

La rentrée est aussi marquée par une augmentation importante depuis deux ans des enfants participant aux activités périscolaires des lundis et vendredis. Cette forte affluence confirme l’importance et l’intérêt de ces temps périscolaires dans l’emploi du temps de nos enfants. Nous tenons à saluer à cette occasion le travail réalisé par Aïcha et Agnès et l’ensemble des animateurs, même si les taux d’encadrement restent élevés et pourraient être améliorés. En parallèle, des associations sportives et culturelles continuent de proposer des activités pendant ces mêmes horaires. Celles-ci sont payantes pour les familles. Si certaines associations jouent le jeu en adaptant leurs tarifs et en faisant des efforts, d’autres conservent leurs tarifs habituels ce qui peut représenter un coût élevé pour les parents. La municipalité peut et doit s’engager pour maintenir un équilibre entre toutes les activités périscolaires et permettre un accès aux activités associatives à coût raisonnable.

Un coup dur pour le collectif Oxygène. Contre toute attente, le 7 juillet, la cour administrative d’appel de Marseille a rejeté les recours du collectif contre les autorisations commerciales accordées par la Commission Nationale d’Aménagement Commercial aux trois enseignes Décathlon, Truffaut et O’Tera. SOS Lez Environnement porteur des recours au nom du collectif est de plus condamné à payer 1 500 € à chacune des enseignes soit 4 500 € au total. Cette décision est particulièrement surprenante car elle va à l’encontre des conclusions du juge, rapporteur public sur ce dossier, et indigne au regard du montant de l’amende infligée à l’association au profit de grands groupes financiers. Nous vous invitons à soutenir le collectif par vos dons particulièrement nécessaires en ce moment difficile. Cependant, deux ans après le début de nos actions, nous sommes toujours aussi convaincus de la légitimité et de la pertinence de notre engagement pour la préservation de ce site et nous sommes résolus à poursuivre avec le collectif toutes les actions possibles contre l’implantation du centre commercial Oxylane. D’autres voies juridiques sont explorées et vous seront expliquées lors d’une prochaine réunion. Il est indispensable de rendre visible la détermination du plus grand nombre contre ce projet.

Pour ‘Vivons Montferrier’, les élus : Michel Bourelly, Isabelle Ehret et Jean-Marie Prosperi.

Journal Entre Lez et Lironde n°130 – Septembre Octobre 2016