Ensemble, solidaires et unis contre l’horreur !

Notre pays traverse un des moments les plus tragiques de son histoire avec les attentats de Paris du vendredi 13 novembre qui ont coûté la vie à nombre de ses enfants et la confirmation quasi quotidienne que d’autres étaient en préparation. Nous sommes tous aujourd’hui anéantis, meurtris par la violence déployée. Nos pensées vont tout d’abord aux victimes et à leurs proches dans la peine et auxquels nous tenons à exprimer notre solidarité. Mais, nous n’oublions pas tous ceux, trop nombreux, qui ont vécu au plus près cette folie meurtrière et qui vont devoir vivre avec le souvenir, parfois gravé dans leur chair, de l’innommable, de l’incompréhensible et de l’insupportable.

La France, par la voix de son Président, a pris des mesures radicales d’exception totalement justifiées. Nous soutenons le gouvernement dans son action dans ces moments troublés. Mais, l’état d’urgence ne pourra être maintenu éternellement. Cela serait préjudiciable à notre démocratie. Nos dirigeants doivent trouver les moyens de protéger efficacement l’ensemble de nos concitoyens, tout en leur permettant de vivre ensemble dans un esprit de partage, de générosité et d’ouverture selon les principes de Liberté, d’Egalité et de Fraternité, fondements de notre République.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, la COP 21 se prépare. Des décisions capitales devront être prises par les États pour limiter nos émissions de gaz à effet de serre et contenir le réchauffement climatique. Mais, nous pouvons et devons tous aussi agir localement. Les élus aux différents échelons sont en première ligne. Ils doivent apporter leurs contributions dans leurs domaines de compétence : transport, économie d’énergie, urbanisation, agriculture. Il n’y a pas de petits gestes ! Nous nous inquiétons de la passivité de la majorité municipale face à ces enjeux et du peu d’actions entreprises dans ces domaines.

En cela, le projet de complexe commercial Oxylane est emblématique. Il augmentera le trafic routier et les risques d’inondation, entraînera la destruction d’une zone verte riche en biodiversité et piège à carbone, détruira irrémédiablement un magnifique paysage. La mobilisation des citoyens contre ce projet ne faiblit pas. Elle doit se poursuivre pour infléchir l’orientation des élus de la communauté de communes du Grand Pic St loup et de St Clément de Rivière. Vous trouverez sur notre site toutes les informations sur les actions en cours ainsi que la pétition et un appel aux dons.

Les fêtes de Noël et du Nouvel An approchent. Nous espérons qu’elles seront pour vous tous, l’occasion de passer des moments heureux et mérités auprès de vos familles et de vos amis. Les élus de la liste « vivons montferrier » vous souhaitent d’excellentes fêtes et vous transmettent leurs vœux de bonne et heureuse année 2016.

Pour ‘Vivons Montferrier’, les élus : Michel Bourelly, Isabelle Ehret et Jean-Marie Prosperi.

Journal Entre Lez et Lironde n°126 – Novembre Décembre 2015